Livraison offerte dès 90 euros

Les erreurs à ne pas commettre dans l’acquisition de la marche

 

Même si nous savons qu’il faut laisser le temps à notre enfant de découvrir par lui-même le monde, parfois, nous essayons d’accélérer un peu les choses. Quand il s’agit de l’acquisition de la marche, cela peut nous conduire à faire des erreurs qui se répercuteront sur les futurs déplacements de nos petits.

petit garçon accroupi dans un canapé portant des chaussons en cuir souple Achille rouge

Ne pas demander à son enfant de marcher avant qu’il ne soit prêt

Pour réussir à marcher, bébé a besoin de s’essayer à différentes étapes pour mieux connaître son corps, pour découvrir son environnement. Votre enfant, avant de se sentir à l’aise dans la verticalité, devra tester le retourné sur le dos, la position assise, le quatre pattes et après le debout. Mettre un enfant dans des positions dans lesquelles il ne pourrait pas s’en extraire seul, pourrait installer un sentiment de crainte.

Faire marcher bébé en le tenant par les deux bras en l’air

Afin de l’aider à progresser, nous avons tendance à faire marcher nos enfants en leur tenant les deux bras en l’air. Bébé a besoin de découvrir par lui-même son équilibre. Il doit pouvoir se faire confiance et ne pas croire qu’il ne peut marcher que si un adulte le tient. Cette position ne lui apporte pas la stabilité, son dos est creusé. De même, en le tenant par une main, vous modifiez son centre d’équilibre.

Lui imposer des chaussures bébé trop rigides et trop lourdes, trop tôt

Enfermés dans de grosses chaussures, les petits pieds de votre enfant ne pourront pas se mouvoir librement. Les capteurs sensoriels, situés sous son pied, n’auront pas accès aux informations essentielles qui lui permettraient de trouver la position adéquate pour marcher. Laissez votre enfant pieds nus au maximum. Sinon, privilégiez les chaussons ou chaussures pour bébé souples et à semelle fine.

Attention aux trotteurs, type youpala

Alors, pour le coup, ce type de jeux, ce n’est vraiment pas la bonne idée. Bébé se retrouve dans une position assise avec seulement la pointe des pieds en contact avec le sol. Il va intégrer une mauvaise posture pour la marche et aura des difficultés à trouver son équilibre.

Finalement, le mieux est de laisser bébé se débrouiller seul ; on parle de motricité libre. Il développera sa persévérance, sa confiance en soi, son autonomie et sa concentration. Accompagnez-le par vos sourires, vos encouragements et vos félicitations, bébé en sera tout heureux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus et paramétrer les cookiesOk, tout accepter